En savoir plus sur mon parcours

Premières expériences à l’étranger

Vivre en Grande Bretagne pendant 2 ans a été ma première expérience à l’étranger. Enrichie de cette expérience, je suis revenue en France avec la sensation d’être à la fois chez moi et un peu étrangère dans mon pays. Je voyage ensuite dans de nombreux pays pour des raisons professionnelles ou pour le plaisir.

Un pays pas comme les autres

En 1999 un pays m’a profondément marquée : l’Inde. Je prends conscience que ce pays m’est familier alors que je n’y suis jamais allée. Je sens alors que je porte en moi des mémoires qui ne sont pas de cette vie. En les contactant, elles mettent en lumière des vécus et des savoirs qui donnent à mon être une dimension bien plus vaste que ma vie identifiée à ma personne. 

Le voyage continue à l’extérieur et à l’intérieur

Depuis quelques années je voyage pour me libérer des conditionnements, des empreintes familiales, sociales et culturelles et surtout par intuition. C’est ainsi que je pose mes pieds sur l’île de Bali en 2013 à l’autre bout de la planète en Indonésie. L’hospitalité, la simplicité, le sourire et la joie de vivre des balinais me touche beaucoup. Immergée dans les traditions et les enseignements hindous, je sens qu’une graine a été semée et que je vais voyager au plus près de qui Je Suis. Trois ans plus tard, je décide de partir en solo pour 3 mois en itinérance dans des pays qui m’inspirent, comme un pèlerinage sur des terres qui m’appellent. Je reviens d’abord à Bali puis je continue par le Cambodge, la Thaïlande et l’Inde du Sud. C’est à la fois une re-connexion à des terres, à des lieux sacrés, des traditions, c’est aussi la rencontre intime avec des espaces de nature encore préservés, la luxuriance des forêts tropicales et de leur biodiversité. 

Les animaux, mes guides de voyage

Au cours de mon périple, je sais que j’ai RDV avec les éléphants. J’ai vécu des moments extraordinaires avec eux en Thaïlande qui m’ont transformée. D’autres RDV ont lieu ensuite au Mexique à la rencontre des baleines et leurs baleineaux et avec la Pura Vida du Costa Rica. Et l’appel d’un animal qui m’attire depuis longtemps s’impose : le cheval. Je rencontre régulièrement un cheval, accompagnée de sa propriétaire, et son troupeau pendant plus d’un an.  En leur présence, je ne peux qu’être dans mon corps pour être à ma place et y rester ! Je vis également des moments de pure connexion avec ces animaux qui me donne l’élan d’aller rencontrer en Arizona les chevaux sauvages et la relation qu’ont les indiens Navajo avec ces animaux qui font partie de leur famille. 

La rencontre des hommes médecines

La rencontre avec des hommes médecines amérindiens en Arizona m’ouvre à une autre manière d’être en relation avec la nature, une relation plus aimante. Dans la continuité de cette rencontre, je pose mes pieds en terre Andine au Pérou dans les pas des Incas et des lieux qui vibrent encore aujourd’hui de leurs savoirs. On y voit encore aujourd’hui l’ingéniosité de leurs pratiques agronomiques sur l’Altiplano ainsi que la transmission des connaissances des plantes qui réunissent en moi une intelligence à la fois rationnelle et intuitive. C’est un pays de reconnexion profonde à la Terre, à la Pacha Mama, aux eaux profondes du lac Titicaca et aux grandes montagnes propices au contact du souffle de vie. Mon chemin continue actuellement plus dans un voyage intérieur à la rencontre de mes terres intérieures.

« L’autre est le plus court chemin pour aller vers soi-même »

Anonyme